Blog

MIEUX CONNAITRE LES USAGES

Posté le 01/12/08 dans Lettre mensuelleAucun commentaire    

L’Internet est encore derrière la télévision. La crise économique pourrait bien modifier les comportements et révéler de nouveaux usages.

dn229
On se trompe très souvent sur les usages, et plus particulièrement lorsqu’il s’agit de produit innovant. Rappelons-nous que le poste de téléphone était destiné à transmettre des spectacles de théâtre… Une connaissance fine des profils des consommateurs et de leurs usages sera sans doute la clef des marchés. Riende tel que de mettre au point des lieux de vie pour tester ces nouveaux usages et en comprendre leur signification. La gestion technique de son univers domestique est un exercice c o m p l e x e . Précisément le projet Smarthouse lancé en 2004 a déjà produit un « Code of Practise », fruit d’un important travail d’experts européens. Une étude de l’institut de marketing GfK intitulé « Les Français et l’entertainment » révèle des informations précises sur les marchés de la musique, de la vidéo, du livre et des loisirs interactifs. A fin novembre 2008, les chiffres d’affaires des marchés physiques de la musique et de la vidéo étaient en forte baisse de respectivement 16% et 6%. Le livre était en légère baisse de 2% et les loisirs interactifs étaient les seuls en forte progression de 22 %.

Lire la suite...

L’ECOSYSTEME DOMOTIQUE

Posté le 01/11/08 dans Lettre mensuelleAucun commentaire    

Il aura fallu quelques vingt ans, pas mal de déboires, plusieurs crises, pour qu’enfin on découvre que la domotique nécessite un écosystème équilibré.

dn228
Il fallait au marché une colonne vertébrale. On a d’abord accusé le manque de comptabilité, puis l’absence de standard. Certains ont insistés sur l’importance de l’interopérabilité des systèmes. Le président-fondateur d’Echelon, Ken Oshman fut d’ailleurs le premier à me démontrer l’importance de cette interopérabilité en 1986. Ensuite on s’est reporté sur les installateurs qui manquaient de formation, de compétence et même d’ouverture d’esprit. Ce n’était pas des commerciaux convaincants. Depuis vingt ans le coupable c’est le câblage, qui vient « étouffer » l’environnement et le complexifier. A chaque étape de développement du marché, il fallait trouver une « tête de turc ». En réalité, on oubliait l’essentiel : la nécessité d’avoir une colonne vertébrale. Une structure autour de laquelle les applications allaient se développer, s’enrichir et séduire l’utilisateur. Aujourd’hui nous l’avons. C’est l’Internet Protocol. Une multitude d’applications et de services vont alors pouvoir éclorent atour de cet axe structurant. D’où l’intérêt soudain des Fournisseur d’Accès Internet qui croit soudainement que la domotique est un véritable secteur d’activité qui passeront par leur « Box ».

Lire la suite...

FRANCE NUMERIQUE 2012

Posté le 01/10/08 dans Lettre mensuelleAucun commentaire    

dn227En lançant le plan de développement de l’économie numérique, le gouvernement cherche à faire rattraper le retard accumulé par la France dans le domaine des technologies. La Maison Numérique sera abordée dans le prochain rapport «France Numérique 2025».
L’économie numérique est le principal facteur de gain de compétitivité des économies développées. Elle représentera 30 % de la croissance mondiale avant 5 ans. Même si l’on sait que les investissements dans l’économie numérique sont les plus productifs, la France consacre des budgets trois fois plus faibles que les pays d’Europe, le Japon ou la Corée. Le plan est donc destiné à faire décoller l’économie nationale. Il repose sur quatre priorités : permettre à tous les Français d’accéder aux réseaux et aux services numériques, développer la production et l’offre de contenus numériques, accroître et diversifier les usages et les services numériques dans les entreprises, les administrations et chez les particuliers et enfin, moderniser notre gouvernance de l’économie numérique. L’Internet a déjà modifié le comportement de plus d’1,5 milliards d’individus sur la terre.

On reconnaît aujourd’hui que l’Internet haut débit constitue, comme l’eau ou l’électricité, une commodité essentielle. Malgré tout, on évalue entre 2 et 4 millions de Français exclus de la société de l’information. Nous l’avons répéter à plusieurs reprises dans ces colonnes, la France souffre d’une trop faible contribution des TIC à sa croissance et d’une faiblesse économique dans les domaines du logiciel et des services en ligne. Le rapport ne cache pas nos faiblesses : « La France n’a presque aucun acteur de taille mondiale dans les industries d’Internet. Aucune société française ne figure parmi les 15 premières sociétés éditrices de logiciels. »

Lire la suite...

LE TRES HAUT DEBIT POUR TOUS EN 2010

Posté le 01/09/08 dans Lettre mensuelleAucun commentaire    

A partir de 2010, le précâblage en fibre optique sera obligatoire dans les immeubles neufs, au même titre que le téléphone, l’eau et l’électricité. « Fibre à tous les étages » lira-t-on. Reste à travailler sur l’offre de services

dn226
La Loi de Modernisation de l’Économie (1) fait véritablement avancer les choses. Si les constructeurs de logements n’étaient pas obligés de prévoir un précâblage en fibre optique des bâtiments qu’ils construisent, l’auraient-ils fait d’eux même ? Il serait intéressant de les interroger. Rares sont ceux qui peuvent aujourd’hui vous lister une dizaine de services apportés par la fibre optique. Si elle est nécessaire pour recevoir dans les foyers domestiques la télévision Haute Définition, bénéficier de l’IPTV ou de services de VOIP, plus tard de Télésanté, dans les entreprises la fibre optique va permettre une plus grande compétitivité, surtout sur le plan des échanges.

Nous l’avons déjà écrit à plusieurs reprises dans ces colonnes (1), la France accuse un retard certain en matière de FTTH (2). En septembre 2007, le Japon comptait déjà 10,5 millions d’abonnés, avec un rythme impressionnant de 800.000 nouveaux abonnés par trimestre. En Europe, l’activité est surtout dans les pays scandinaves, dans une moindre mesure aux Pays-Bas et en Italie.

Lire la suite...

MERCHE HIGH-TECH : 10% DE CROISSANCE

Posté le 01/07/08 dans Lettre mensuelleAucun commentaire    

Pendant la crise les ventes de produits high tech continue de plus belle. Paradoxalement, malgré les cours élevés du pétrole et l’économie en récession, on n’a jamais vendu autant de produits numérique

dn225Aux Etats-Unis, ou la crise touche sérieusement le pouvoir d’achat des consommateurs, comme en France ou l’inflation atteint 3,5%, il y a un marché qui ne faiblit pas : celui des ventes de produitqs High Tech.. Deux éminents instituts d’études GF Marketing et le CEA (Consumer Electronics Association) nous le confirment . Les dépenses mondiales en biens de consommation technologique totaliseront 678 milliards USD en 2008, soit +9,4% par rapport à 2007.

Il faut cependant noter que cette forte croissance provient en partie du Brésil, de la Russie, de l’Inde et de la Chine. En valeur , La croissance atteindra même 16,5% dans la région Asie et Océanie en 2008. Si le consommateur se prive sur certains biens courant, et sur ses déplacements ( flambée du pétrole oblige), il ne peut s’empêcher d’acheter des téléviseurs LCD, des appareils photos numériques, des lecteurs MP3, des téléphones mobiles ou des ordinateurs portables. On a constaté d’interminables files d’attente le 17 juillet dernier pour acheter le dernier modèle d’i phone d’Apple. L’engouement est mondial, notent les analystes. Avec des ventes particulièrement importantes en Chine, au second semestre 2008. En 2009, GfK et le CEA projettent une croissance plus modérée de 6,2% . Les consommateurs consacreront 42 milliards USD de plus à l’achat d’appareils numériques l’an prochain.

Lire la suite...
Page 78 of 83« First...«7677787980»...Last »