Blog

DOMO GREEN

Posté le 01/03/08 dans Lettre mensuelleAucun commentaire    

Existerait-il un matériel électronique, informatique à haute performance énergétique qui aiderait à protéger l’environnement ? Allons-nous vers une éco-conscience des habitants et des professionnels de l’habitat ?

dn233
Nous appelons toutes les entreprises IT a développer et vendre des ordinateurs, moniteurs et imprimantes à efficacité énergétique croissante. Nous souhaitons de plus que ces entreprises informent mieux leurs clients sur les possibilités d’économie en énergie du matériel“. C’est une véritable sonnette d’alarme que tire l’Eco-Institut de Freiburg (Institut de recherche écologique – Freiburger Oko-Institut) en s’adressant officiellement à l’industrie des technologies de l’information (IT) allemande. Il souligne qu’avec l’utilisation d’Internet, des ordinateurs, des écrans, des imprimantes, les particuliers contribuent à plus de 6% de l’ensemble des effets sur l’environnement.

La consommation énergétique annuelle d’un ordinateur avec une moyenne de 4 heures de fonctionnement par jour s’élève, d’âpres les calculs de l’Eco-Institut, entre 88 et 787Kwh. Il apparaît donc urgent que « La maison de demain » se soucie du développement durable. Sa conception doit intégrer dès l’origine son système domotique qui va gérer la gestion énergétique. D’où notre concept DomoGreen. Il s’inscrit dans cet enjeu majeur, sur lequel la France a pris un peu de retard. Comment gérer les systèmes multi-énergies que commence à proposer certains constructeurs comme De Dietrich, sans un système domotique ?

Lire la suite...

FEVRIER 2008 N°220
L’HABITAT INNOVANT !

Posté le 01/02/08 dans Lettre mensuelleAucun commentaire    

dn220Jamais les innovations n’ont pénétré aussi massivement dans les foyers domestiques. Une prolifération qui engendre une complexité. D’où l’importance de « standardiser » l’univers de la Maison Numérique. Un nouveau marché s’ouvre grand aux industriels innovants.

L’arrivée des technologies de communication a fortement complexifié nos modes de vie. Le quadruple play, c’est formidable, mais quand surgit la panne c’est la nuit noire. Plus de téléphone, plus de télévision, plus d’Internet, plus de musique. Quadruple inconvénients. Un système domotique apporte certes le plus grand confort, en particulier par ses scenarii, mais ne supportent pas de graviers dans ses rouages. L’activité numérique est devenue un besoin à part entière pour les membres du foyer. Chacun souhaite, et doit pouvoir, utiliser ses appareils high-tech dans tout le logement sans interruption. Aussi, le logement doit-il s’adapter à ces nouvelles activités et ces nouveaux usages. Il lui faut suivre les évolutions. D’où l’importance du réseau domestique, des armoires VDI, des terminaux électriques RF et de la passerelle IP résidentielle etc. Expérimenter les “technologies-services” en développer de nouvelles, est une problématique bien comprise par nos voisins allemands qui, grâce à la mobilisation du Fraunhofer Institute et de leur maison prototype InHaus ont pris quelques années d’avance sur leurs voisins.

Lire la suite...

DECEMBRE 2007 N°218
MARCHE EUROPEEN DE LA DOMOTIQUE

Posté le 01/12/07 dans Lettre mensuelleAucun commentaire    

dn218Une étude de Frost & Sullivan met en avant le potentiel du marché européen de la domotique. Un marché qui devrait doubler d’ici 2013 notamment grâce à la réhabilitation et la rénovation du bâti existant.

La construction de maisons continue de dynamiser le marché européen de la domotique», affirme Niles Newberry, analyste de recherche chez Frost & Sullivan avant d’ajouter : «dans la construction de nouveaux appartements, les systèmes domotiques commencent à devenir des équipements standards». L’étude du cabinet Frost & Sullivan affiche d’ailleurs des chiffres révélateurs de cette tendance. Ainsi, le marché a atteint 232,6 millions de dollars en 2006 et devrait doubler d’ici à 2013. En outre, si les maisons neuves sont de plus en plus équipées de produits automatisés, le marché des maisons à rénover ne devrait pas être en reste : «la réhabilitation de masse reste à exploiter », souligne d’ailleurs le cabinet Frost & Sullivan : «l’installation d’un système domotique post construction peut être gênante et onéreuse avec des câbles spéciaux qui traînent dans toute la maison. (.) Les systèmes de réhabilitation sont essentiellement financés par de riches propriétaires pour leur appartement au centre ville ou leur résidence secondaire».

Lire la suite...

NOVEMBRE 2007 N°217
SECOND OEUVRE TECHNIQUE DU BATIMENT

Posté le 01/11/07 dans Lettre mensuelleAucun commentaire    

dn217Le marché des équipements électriques et automatismes pour le bâtiment connaît en 2006 et en 2007 une croissance à deux chiffres. On estime à 10 milliards d’euros le chiffre d’affaires des équipements électriques ; des automatismes et des infrastructures de communication. Une croissance annuelle de 10 à 15 %.

Les acteurs du bâtiment auront quitté leur salon fétiche Batimat avec quelques idées nouvelles en tête. Ils ont pris conscience d’avoir désormais des responsabilités
particulières en matière de développement durable et dans le combat pour une efficacité énergétique des bâtiments qu’ils construisent ou qu’ils équipent. Ils ne pourront
pas se passer des équipements électriques, des automatismes et des systèmes de domotique ou de GTB, armes de prédilection dans cette bataille économique. Dans ce travail
de fond, va se poser, une nouvelle fois, le problème de la formation des équipes techniques et de l’information de la filière : Chacun doit se sentir impliqué dans cette mission (de l’artisan à l’architecte, au maitre d’oeuvre) et chercher par exemple à toujours utiliser des produits à haut rendement énergétique (moteurs haut rendement, lampes basse consommation, compensation de l’énergie active…) afin de réduire les consommations d’électricité par l’utilisation de produits plus efficaces : Le marché des automatismes et les systèmes de régulation va certainement connaître un développement beaucoup plus important. Ces produits sont désormais indispensables dans une installation performante. Chaque nouveau logement neuf devrait être équipé d’automatisme et d’une régulation, peut-être même d’un système domotique de base. Ne serait-ce que les simples détecteurs de présence et petits automates vont faire partie de la panoplie.

Lire la suite...

OCTOBRE 2007 N°216
L’EFFICACITE ENERGETIQUE, MOTEUR DES TECHNOLOGIES

Posté le 01/10/07 dans Lettre mensuelleAucun commentaire    

dn216Et si c’était la fameuse Killer application ? En tout cas il s’agit du sujet de préoccupation numéro un du moment. La France s’est engagée à diminuer par quatre les rejets de gaz à effet de serre et à limiter la consommation d’énergie fossile à 50 kw/m2 dans le bâtiment d’ici 2050.

Partant du principe que le bâtiment est le plus grand consommateur d’énergie (46% de l’énergie consommée en France), que les usages spécifiques de l’électricité vont croissants, il serait logique que les technologies appliquées à ce secteur soient mises à contribution. La Gestion Technique des Bâtiments doit être au service de l’efficacité énergétique. Cela n’est pas une nouveauté, puisque déjà le programme H2E85 encourageait, il y a 22 ans, l’Habitat économe en énergie. Et, pour préparer cet habitat, nous avions conçu des «Tableaux de bord domestique » (TBCD) utlisant un Minitel comme écran afin de contrôler et d’afficher les informations techniques de l’habitat. Depuis, la France a pris du retard dans ce domaine et ne dispose plus de programme de soutien à la réalisation à grande échelle de bâtiments démonstrateurs visant à servir de vitrine et d’incitation à leur multiplication.

Lire la suite...
Page 74 of 77« First...«7273747576»...Last »