Edito Domotique News n°351

Posté le 28/01/20 par Bruno De Latour dans Lettre mensuelle,  1 Commentaire

 

Qualité des réseaux, pertinence des services, vers quelle société se dirige-t-on ? L’heure des choix rationnels a sonné.

« La

« La moitié du territoire français serait câblé par des produits chinois et coréens », lance le vice-président du Syndicat professionnel des fabricants de fils et câbles (Sycabel) en charge des Télécoms, qui est inquiet de constater que les usines françaises tournent à 50 % de leurs capacités. Evidemment, puisque 46 % de la production nationale vient de Chine et de Corée du Sud. Des niveaux d’importation alarmants jugent les professionnels. Ces fibres venues d’ailleurs approvisionnent en particulier les campagnes françaises. La fibre chinoise étant environ 20 % moins chère. Sauf qu’elle ne répond pas toujours aux critères de qualité et de fiabilité définis par la réglementation qui encadre la mise en œuvre des infrastructures du numérique. Et le plan France Très Haut Débit risque d’en souffrir. Et par voie de conséquence, les utilisateurs.
L’autorité de régulation des Télécoms, l’ARCEP, vient d’annoncer la mise en place de nouveaux dispositifs afin de veiller à ce que les réseaux se développent comme un bien commun. Son président indiquait même le 14 janvier au journal Le Monde : « Aujourd’hui, il existe un clivage entre les techno-enthousiastes et les techno- sceptiques. Il ne s’agit pas d’être pour ou contre la technologie, mais de choisir ce que nous voulons en faire et com- ment nous nous assurons qu’elle se développe comme un bien commun. »
En tant qu’expert neutre du secteur, l’Autorité organisera début juin 2020
une journée d’échange sur le thème « 2030 : quels réseaux pour quelle société ? ». Seront débattues différentes questions de société que sou- lève l’évolution des réseaux télécoms, fixes comme mobiles (5G, internet des objets, virtualisation, intelligence artificielle…) : environnement, souveraineté, accessibilité, vie privée, ondes, liberté de choix…
La voix du secteur de la maison connectée doit se faire entendre et être auditionnée. Les réseaux conditionnent l’avenir de la Smart City, celui des Smart Buildings, au sein desquels on trouve la Smart Home. Le Collège de l’Arcep et ses services recevront les acteurs intéressés au cours des prochains mois. Les informations et les commentaires sont adressables à l’adresse : reseaux-du-futur@arcep.fr.

1 Commentaire

  1. Lima says:
    vendredi, janvier 31, 2020 at 1:04

    Pour recevoir chaque mois DOMOTIQUE NEWS….veille technologique et marketing du Smart Home et IoT…E
    xhttp://domotique-news.com/wp-content/uploads/BULLETIN_DN_ABONNEMENT.jpg

Poster un commentaire

Votre email ne sera jamais publiée ou partagée. Les champs obligatoires sont marqué d'une étoile *