OBJETS CONNECTES 1 MILLIARD D’EUROS

Posté le 04/03/19 par Bruno De Latour dans Lettre mensuelle,  Aucun commentaire

 

Sur le marché de l’équipement de la maison qui s’élève à 27 milliards d’euros, les objets connectés dépassent pour la 1ère fois le cap du milliard d’euros.
À l’occasion du Mobile World Congress de Barcelone, l’institut GFK nous a livré des informations précieuses sur le marché de l’équipement technique de la maison. Un marché toujours dominé par le poids des Télécoms (smartphones, téléphones mobiles et wearables), qui représente 44 % en valeur. C’est le moteur (en baisse) de l’équipement de la maison. La tendance est au Premium, et c’est lui qui, en l’absence d’innovations marquantes, nourrit la croissance.Les spécialistes du marketing, et observateurs attentifs des tendances et des évolutions, se pencheront surtout sur l’étude GfK Consumer Life qui révèle un changement dans les tendances de consommation. Non seulement les consommateurs « préfèrent posséder moins d’articles, mais de meilleure qualité » pour lesquels ils sont prêts à payer des prix plus élevés, mais en plus, ils « valorisent les expériences plus que les possessions ». Révélateur du consommateur de 2019, il attend des innovations fortes. Et ce ne sont pas les tailles mémoires ou celles d’un écran qui vont enflammer son imagination. Et si c’était les offres d’objets connectés associées à une domotique intelligente ? En analysant l’offre connectée (wearables, drones & gadgets, health…), c’est le Smart Home qui domine de très loin avec un chiffre d’affaires de 624 millions d’euros (+ 35 % par rapport à 2017). Les assistants vocaux arrivent en tête (39 % du marché), suivis des aspirateurs robots connectés (30 %) et des éclairages LED connectés (29 %). Ce sont les magasins multi-spécialistes qui sont privilégiés pour les achats connectés (GSS pour 1 achat sur 2), l’e-commerce ne représente que 20 % des achats (contre 40 % en Grande-Bretagne et 30 % en Allemagne). C’est la proximité et la fréquentation qui sont les deux principales motivations d’achat pour se rendre dans une GSA. En conclusion : seules les innovations fortes et pertinentes séduiront le consommateur de plus en plus averti qui, en plus, a besoin d’être rassuré. Le potentiel du marché de la maison connectée est très important. On prévoit des ventes de 2 milliards d’euros d’ici 2021 (Étude Xerfi). Bruno de Latour

Poster un commentaire

Votre email ne sera jamais publiée ou partagée. Les champs obligatoires sont marqué d'une étoile *