MAISONS CONNECTEES… et SOCIALES

Posté le 27/11/18 par Bruno De Latour dans Lettre mensuelle,  Aucun commentaire

 


Imaginer un laboratoire d’innovation architecturale et technologique, espace de vie pour deux générations. Tel est le pari de cette entreprise sociale pour l’habitat que l’on vient d’inaugurer à côté de Reims.
@za

Lorsqu’un bailleur social comme Plurial Novilia, filiale du groupe Action Logement (1 % Logement) décide de repousser les limites de la construction pour proposer sur un même site une offre de logement de la jeunesse au 4e âge, cela donne deux maisons connectées. Baptisé KONEKTI, cet ambitieux programme auquel se sont associés 17 partenaires venus de Champagne-Ardenne et de toute la France, sera visitable pendant six mois. À quelques mètres de ces nouveaux logements, la nouvelle polyclinique de Reims-Bezannes va assurer des services de télémédecine et de domomédecine dans la maison connectée pour seniors où une pièce spécifique est prête à recevoir les équipements de santé. Ainsi sera établi un carnet médical digital et partagé. Alain Nicole, directeur général de Plurial Novilia explique à Domotique News, sa stratégie : « Nous travaillons sur la notion d’usages avant de lancer les premières maisons industrialisées, préfabriquées avec toute la technologie et la domotique nécessaires ». Avec les partenaires que sont Delta Dore, Schneider Electric, le groupe Muller, Aldes, Edf, Bastide Bondoux, Technal des scénarios domotiques de base ont été mis en place. Une ébauche qui devrait s’améliorer d’ici l’occupation des lieux. Baptisé KONEKTI, ce programme se veut ambitieux et prévoit 5 autres maisons imaginées par 5 architectes venus de 5 continents. Une démonstration du savoir-faire de ce bailleur qui a en portefeuille 36.000 logements, dont la maison-mère Action Logement gère 1 million de logements sur le territoire. Son président Bruno Arcadipane nous a confessé « Le logement social que nous représentons, doit être innovant et adapté aux évolutions de la société. Nous nous devons de mieux gérer nos vieux qui n’ont pas les moyens de séjourner en EPHAD; » Avant d’accueillir leurs premiers locataires, ces deux maisons connectées serviront pendant 6 mois de showroom de l’innovation en matière d’habitat. Un exemple reproductible dans toutes les régions, et qui ferait avancer à la fois les offres de produits et les services associés.
Bruno de Latour

Poster un commentaire

Votre email ne sera jamais publiée ou partagée. Les champs obligatoires sont marqué d'une étoile *