DN 327 : Le Barometre du Numerique

Posté le 27/11/17 par Bruno De Latour dans Blog, Lettre mensuelle,  Aucun commentaire

 

La mobilité est au coeur des transformations numériques de la société. Internet s’est diffusé de façon massive en un temps record et l’usage croissant qui en est fait semblent ne pas devoir s’arrêter. La dernière étude du CREDOC est révélatrice de l’avancée des usages numériques en France.

Les Français, quelque fois qualifiés de frileux et conservateurs, se révèlent majoritairement prêts à adopter de nouvelles technologies ou services numériques. 24 % le feraient « immédiatement » et 52 % « progressivement ». Plus on se sent compétent pour utiliser un ordinateur ou un smartphone et plus on est favorable aux solutions innovantes, en particulier au concept de Smart City, nous apprend l’enquête. Intéressant pour notre secteur d’activité que cette information jusqu’à présent jamais signalée. L’Internet est devenu, en 2017, un critère choix essentiel dans la détermination des équipements et pour les usages des Français. 81 % des Français possèdent un ordinateur et 76 % s’y connectent tous les jours. Surtout les 25-39 ans pour 94 % d’entre eux. La connexion à Internet est devenu un critère de choix de vie. En 2017, 88 % des Français sont des internautes et, chez les 12-39 ans, on atteint les 100 %. Le smartphone est l’équipement privilégié pour se connecter à internet. On l’utilise en priorité pour participer à des réseaux sociaux (61 %) et ceci en mobilité pour 64 % des Français (+9 points en un an). On l’utilise aussi tous les jours pour échanger des messages pour 8 français sur 10. En 2017 on préfère se connecter via le Smartphone plutôt que l’ordinateur.

Mounir Mahjoubi, secrétaire d’Etat chargé du Numérique dévoile le ” baromètre du Numérique” devant le presse le 27 Novembre

Cependant il convient de bien observer que près de la moitié des habitants des villes moyennes (42 %) déclarent ne pas du tout profiter des opportunités offertes par le numérique (contre 22 % dans la région parisienne). 12 % de la population ne se connecte jamais à Internet (-3 points par rapport à 2016) tandis que 76 % se connecte quotidiennement. Un gros travail de formation, d’information reste à faire. 33 % des Français aimeraient qu’on leur propose un lieu dédié et adapté pour apprendre les usages numériques. En quatre ans le sentiment de compétence pour utiliser un ordinateur a progressé de 12 points pour atteindre 67 %, indique l’étude du Credoc. Le niveau de diplôme comme la catégorie socio-professionnelle font apparaître des clivages très nets. Si l’on veut éviter le risque très menaçant de l’aggravation de fracture numérique, la mise à disposition de lieu d’information et de formation (par exemple sur le lieu de travail, lieux dédiés dans la ville) pourrait être une excellente solution. Évidemment on y ajouterait le maniement des outils domotiques. Une appétence pour se former existe bien chez 76 % des français interrogés. La 17e édition de l’‘étude du CREDOC réalisée pour l’ARCEP nous donne une photographie particulièrement riche des Français et leur niveau d’adoption des technologies et des usages. On notera au passage que désormais tout le monde a entendu parlé de domotique… Cela aura mis 33 ans !
Bruno de Latour

Poster un commentaire

Votre email ne sera jamais publiée ou partagée. Les champs obligatoires sont marqué d'une étoile *