Sante interieur du logement.

Posté le 30/10/17 par Bruno De Latour dans Blog,  Aucun commentaire

 

Cela fait des années que l’on répète à qui ne l’aurait pas encore entendu que l’air intérieur des logements est beaucoup plus pollué que l’air extérieur, même dans les campagnes. Ce n’est qu’aujourd’hui, que les offres pullulent. Et pour étoffer le discours, le rendre plus concret on annonce que 4,3 millions de personnes décèdent chaque année à cause de la pollution de l’air dans les logements. Certaines études indiquent également que les populations passent jusqu’à 90 % de leur temps à l’intérieur. L’Organisation mondiale de la Santé a constaté que 4,3 millions de personnes décèdent chaque année des suites de l’exposition à la pollution de l’air dans les logements. Des problèmes de santé peuvent survenir aussi bien après une seule exposition ou bien après une exposition répétée : de l’irritation des yeux, du nez et de la gorge, en passant par les maux de tête, les étourdissements et la fatigue. Ces effets sont généralement à court terme et facilement traitables.

Poster un commentaire

Votre email ne sera jamais publiée ou partagée. Les champs obligatoires sont marqué d'une étoile *