Appareils connectes vulnerables

Posté le 01/03/17 par Bruno De Latour dans Blog, ETUDES,  1 Commentaire

 

Nos objets connectés sont ils tous vulnérables ?
Nos bouilloires, machines à café, portes de garage, réfrigérateurs, thermostats et autres appareils connectés à internet peuvent ils être facilement hackés ? utilisés à des fins malveillantes? Avast a mené une enquête et identifié plus de 22 000 webcams et baby phones vulnérables aux attaques, et donc susceptibles d’être utilisés par des cybercriminels pour diffuser en direct sur internet des vidéos récupérées. Plus de 5,3 millions d’appareils connectés vulnérables en Espagne (dont plus de 493 000 rien qu’à Barcelone), plus de 150 000 webcams vulnérables (et plus de 22 000 à Barcelone), plus de 79 000 bouilloires et machines à café connectées vulnérables, plus de 444 000 appareils utilisant le protocole réseau Telnet, détourné par des pirates informatiques pour créer le botnet Mirai. Cette étude prouve qu’il est extrêmement facile pour tout un chacun de collecter des adresses et ports IP sur internet, et d’identifier les appareils qui y sont associés. Avec un minimum d’efforts et de compétences, il est ensuite possible de déceler le type d’objet (webcam, imprimante, bouilloire, réfrigérateur, etc.), sa marque, son modèle et la version de son logiciel. La vulnérabilité des webcams et autres objets entraîne de nombreux problèmes inhérents à la sécurité, la confidentialité et à la légalité qui doivent impérativement être résolus.

One Trackback

  1. By Appareils connectés vulnérables on Mar 1, 2017 at 11:44

    […] Bruno De Latour Nos objets connectés sont ils tous vulnérables ? l’article complet […]

Poster un commentaire

Votre email ne sera jamais publiée ou partagée. Les champs obligatoires sont marqué d'une étoile *