Editorial DN315: START-UP DE LA MAISON CONNECTEE

Posté le 20/10/16 par Bruno De Latour dans Lettre mensuelle,  2 Commentaires

 

Des dizaines de nouvelles start-up se positionnent sur le secteur
en effervescence de la maison connectée, espérant un décollage
rapide des usages.

Le marché n’est pas encore là, mais tous les acteurs sont désormais en scène. Il faudra seulement attendre la fin du deuxième trimestre 2017 pour que le géant allemand BOSCH lance son système complet (annoncé commeparticulièrement innovant…) encore en version Bêta. Les start-up ont tout à fait raison, et c’est aussi leur vocation, de partir en tête. Avec l’intention inavouée de pallier aux offres des poids lourds toujours plus lent au décollage. Dernier exemple en date avec l’offre Sowee d’EDF, mise au point par une start-up de l’environnement proche de l’énergéticien. Regardons quelques exemples révélateurs. Le premier radiateur intelligent de la jeune pousse, Lancey Energy storage, avec batterie connectée. Un dispositif qui permet une économie inédite sur la facture pour un coût de rénovation minime. Son principe est de charger sa batterie au prix le plus bas et avec une électricité bas carbone, afin de ne pas solliciter le réseau électrique pour le chauffage lorsque l’électricité est chère et fortement émettrice de CO2. Un projet en phase pilote en Rhône-Alpes et un lancement commercial programmé pour le second semestre 2017. Ainsi Bell & Wyson, qui pousse l’innovation dans ses derniers retranchements, avec son ampoule LED qui renferme une caméra, un micro et un lecteur de carte SD (la prochaine version disposera d’un répulsif pour moustiques!). (cf Domotique News de janvier et septembre 2016). Autre start-up française, fondée en 2014, SEVENHUGS, qui conçoit et commercialise des produits technologiques et des services intelligents à destination du grand public. HugOne est la première solution connectée qui révolutionne la façon de surveiller le sommeil de la famille. Elle est en vente depuis à peine un an.
Dans le domaine des box domotiques, il ne faut pas oublier deux jeunes entreprises nationales qui séduisent les Geeks, les utilisateurs à l’écoute, et la distribution : eedomus et Jeedom. Impossible de passer à côté de l’offre de LIMA qui, la première, a eu l’idée d’un Cloud personnel. Connecté à un disque dur de son choix, l’utilisateur peut, d’où il se trouve, stocker et accéder à ses data. Dernière née, Opendoors qui reprend l’innovation d’Okidokeys et lance sous le label de sa maison mère, SOMFY, une serrure connectée, facile à installer et pratique. Même approche chez ELOCKY, « coup de coeur » des Rencontres des entrepreneurs 2016, avec son offre de clés « intelligentes » pouvant être déverrouillées à distance par le biais d’une application installée sur le smartphone. On pourrait en citer bien d’autre comme HDSN, dont le produit e-sylife séduit hors des frontières. Un marché qui illustre bien l’inventivité et le dynamisme des entrepreneurs nationaux, souvent regroupés dans la French Tech.
Bruno de latour
Renseignements : www.lancey.fr, www.sevenhugs.com, www.elocky.com

2 Commentaires

  1. Baptiste says:
    vendredi, novembre 18, 2016 at 10:37

    Le marché de la maison connectée est déjà dynamique dans certaines régions de France, insufflé par les poids lourds du secteur comme Delta Dore, Bosch, etc.

  2. Bruno De Latour says:
    mercredi, décembre 21, 2016 at 12:15

    Merci et nous serions intéressé de connaître vos réalisations

Poster un commentaire

Votre email ne sera jamais publiée ou partagée. Les champs obligatoires sont marqué d'une étoile *