Editorial : STRATEGIE GRAND PUBLIC

Posté le 23/04/15 par Bruno De Latour dans Lettre mensuelle,  Aucun commentaire

 

Les principaux acteurs du marché de la domotique vont passer à la vitesse supérieure pour que ce marché décolle plus rapidement. Delta Dore est le 1er à dévoiler sa stratégie grand public…

Virage à 360 degrés pour cet acteur historique qui se lance sur le marché grand public. Il aura passé plus de 30 ans avec les professionnels de la thermique, puis de l’installation électrique.La prise de conscience a commencé il y a quatre ans au Consumer Show de Las vegas où les deux dirigeants de Delta Dore ont découvert l’arrivée prochaine des objets connectés et l’impact du smartphone avec ses applis. « Comment rendre notre offre plus ludique, plus fun et attractive ?
Comment donner de la facilité d’usage et offrir un accès distant ? », telles sont les réflexions menées par l’entreprise bretonne qui n’ a pas l’intention de jouer les seconds rôles dans ce secteur d’activités qu’elle a en partie initié. Sortir du monde de la thermique et de l’installation électrique traditionnelle, c’est un véritable challenge !! C’est l’acquisition de la société LIFEDOMUS qui, grâce à son interface, transforma les réflexions pour faire basculer l’offre dans l’univers des logiciels et applications attractives. Le photoréalisme sera une arme percutante pour l’installateur. Adopter une stratégie grand public signifie principalement que son offre soit ouverte aux autres constructeurs de périphériques. Aujourd’hui, rares sont les Box domotiques qui acceptent cette ouverture aux standards KNX, Z-Wave, Zigbee ou EnOcean… Elle doit être ensuite accessible (voir rubrique Produits). Autre critère : des prix attractifs avec installateur qualifié (extrêmement difficile à trouver). Ainsi la nouvelle offre grand public Delta Dore affiche un prix de base de 119 euros (sans abonnement) plus installation pour son Tydom 1.0 et 599 euros pour le modèle Tydom 2.0 et jusqu’à 999 euros pour son Tydom 3.0. (seul modèle à communiquer vers les autres protocoles KNX, RFX Com…). Enfin le produit domotique grand public doit être supporté par un réseau commercial performant, facilement identifiable (pierre d’achoppement majeure). Delta Dore disposerait d’un réseau de 750 installateurs conseils. Gare à ne pas mélanger les publics cibles ! « On veut tous les embrasser, explique Pierre delaunay, directeur marketing. « Depuis les clients les plus aisés et exigeants jusqu’aux plus modestes qui cherchent à découvrir la domotique progressivement ». Convertir la domotique en un marché de masse nécessite une volonté pour surmonter de nombreux freins, des moyens d’agir, une parfaite connaissance des attentes des consommateurs. Ces derniers ne sont pas encore convaincus par exemple par les objets connectés au quotidien. Ils n’en perçoivent pas la valeur économique ni la valeur émotive. Démontrer pour persuader qu’investir aujourd’hui permettra d’économiser demain. Le cabinet Xerfi vient de publier une étude en demi-teinte qui s’interroge sur les capacités des groupes historiques de la domotique à se développer au-delà de quelques marchés de niche (logements pour personnes dépendantes, maison de luxe, etc.). Le pouvoir de prescription des géants de l’électronique sera- t-il suffisant pour convertir le grand public à la maison connectée ?
Bruno de Latour

Poster un commentaire

Votre email ne sera jamais publiée ou partagée. Les champs obligatoires sont marqué d'une étoile *