Domotique News 287 : LA MOBILITE CONNECTEE

Posté le 27/03/14 par Bruno De Latour dans Lettre mensuelle,  Aucun commentaire

 

Domotique News 287 : L’ÉDITORIAL

Tout repose sur la fiabilité des réseaux ainsi que sur les batteries… Les fondations de la Maison 2.0 devront être solides et fiables pour convaincre. La France est reconnue comme le n°1 mondial des objets connectés. Deux éléments auront marqué l’histoire du marché récent : l’écran tactile et les applications. Historiquement on se souviendra que c’est le succès des téléphones portables qui a modifié l’interface de contrôle/commande des systèmes domotiques. Leur succès a entraîné la naissance de 700.000 applications sur Google Play et 850.000 sur Apple Store (pour ne citer que les deux plus connus). Aujourd’hui tous les développeurs de système domotique alimentent le secteur prolifique des applications. Au même titre que les smartphones, c’est une nouvelle population d’appareils, qui fait son apparition connectés, via le cloud. Détecteurs de fumée, thermostats, éclairages, verrous, systèmes sonores, l’heure est venue pour l’avènement de la maison 2.0. Une cohorte d’objets connectés innovants apparaissent : Box Light d’Ijenko, ampoule LED Wifi de Digital Native, Okidokeys, Aloma ( détection de polluants intérieurs) etc.. Et ce monde de la mobilité donne naissance à une nouvelle génération : #GenMobile. Les entreprises ont impérativement besoin que leur direction R&D contribue à attirer et à fidéliser cette nouvelle génération #GenMobile afin de conserver une longueur d’avance dans ce monde extrêmement concurrentiel. Cette génération hyperconnectée et hypermobile, se caractérise par la possession de nombreux terminaux et une tendance au BYOD. Elle réclame une architecture évoluée, souple et rapide, qui s’adapte à leurs besoins. Mêmes attentes pour l’univers domestique. On assistera rapidement au succès de l’habitat interactif. Certains précurseurs, comme Somfy avec son service Tahoma, enfourchent même le sujet avec une offre « maison interactive ». L’inquiétude du consommateur est surtout d’avoir un retour d’information à sa commande. C’est précisément l’argument clé du protocole Io-Homecontrol (supporté par Velux, Niko, Honeywell, Somfy, Ciat,…) qui permet d’avoir un retour d’information de sa commande qui a bien été exécuté. Une condition indispensable pour le pilotage à distance. Quel marché ? Le cabinet d’études américain ON World vient d’achever une étude et annonce qu’en 2018 il y aura 50 millions de maisons et immeubles intelligents dotés d’un réseau de capteur sans fil (WSN). 40 ans après le lancement du Minitel, la France réussirat- elle a prendre le maillot jaune du marché des objets connectés.

Poster un commentaire

Votre email ne sera jamais publiée ou partagée. Les champs obligatoires sont marqué d'une étoile *