Domotique News n°280 Juillet-Aout 2013

Posté le 24/07/13 par Bruno De Latour dans Blog, Lettre mensuelle,  Aucun commentaire

 

COALITION POUR l’EFFICACITé éNERgéTIQUE
Le débat national sur la transition énergétique touche à sa fin. Face au manque d’ambition et aux frilosités, un groupe d’acteurs décident d’agir concrètement pour que l’efficacité énergétique devienne enfi n une priorité essentielle.

Et si ce débat national sur la transitionénergétique ( DNTE) accouchait d’une souris ? Si tous ces projets restaient lettre morte, faute d’ambition au niveau national ? C’est pour éviter ce risque réel que de nombreux acteurs tirent aujourd’hui la sonnette d’alarme et créent une coalition France pour l’Effi cacité Énergétique. Il s’agit de l’ARC, du CLER, d’Effi nergie, de la FNE, du Gimelec, d’Isolons la Terre contre; le CO2, du Réseau action climat et UFC-Que
Choisir. Leur constat : l’efficacité énergétique est laissée de côté alors qu’elle devrai être mise au centre du jeu. Et une multitude de questions toujours sans réponse : quel système de financement ? Quel cadre réglementaire ? Quelle place pour les PME ? Comment promouvoir l’indépendance entre acteurs tout au long d’un projet de rénovation énergétique ? Quel rôle pour les territoires ? En créant une structure originale, les acteurs de la coalition France pour l’efficacité énergétique, souhaitent bousculer les structures et pousser les décideurs, en agissant concrètement pour qu’enfin l’Efficacité Énergétique devienne une priorité essentielle de la politique française en matière économique, sociale et environnementale. Réunis en assemblée le 19 juin dernier, les acteurs nous ont montré leur volonté d’agir concrètement et rapidement. «Si le développement des fi lières se poursuit au rythme actuel, la France aura échoué à respecter ses engagements européens», prévient le Syndicat des Energies Renouvelable (SER). Un plan de relance sera proposé dés septembre.Parmi les ambitions : Soutenir massivement la rénovation énergétique au niveau ambitieux du label BBC Rénovation permettra d’atteindre à terme les objectifs de division par 4 des émissions de gaz à effet de serre. Favoriser la rénovation par étapes en définissant pour chaque poste de travaux des prestations BBC compatibles, et en s’appuyant sur le retour d’expériences. D’ailleurs de nombreuses régions travaillent déjà sur des typologies de travaux. Une fois
cette typologie terminée, on peut imaginer simplifi er les choix dans 80% des cas ; il resterait 20% des cas qui nécessiteraient
une analyse spécifi que compte tenu de la complexité ou de l’originalité du projet. Au niveau européen, il pourrait être élaboré une « fiche standardisée CEE ». Pour le groupement
Effinergie , l’ambition affichée de rénover 500 000 logements par an d’ici 2017 doit être un cap montrant une volonté forte. Ce cadre développera progressivement les projets de rénovation énergétique et les premières réalisations serviront d’exemples et vont créer un eff et d’entraînement. Les systèmes domotiques orientés gestion de l’énergie devront absolument participer a
ces programmes de rénovation énergétique. Bruno de latour

Poster un commentaire

Votre email ne sera jamais publiée ou partagée. Les champs obligatoires sont marqué d'une étoile *