Le boom du SMART GRID

Posté le 27/04/10 par Bruno De Latour dans Lettre mensuelle,  Aucun commentaire

 

Le réseau de transport de l’électricité va changer pour devenir réactif et intelligent. Et la domotique lui sera d’une aide indispensable. Les américains sont prêts à y consacrer 200 milliards de dollars d’ici 2015. La domotique green est en marche.

Aux États-Unis le vieux réseau de transport de l’électricité a grand besoin de rajeunir. Aussi la “Smart Grid” a le vent en poupe. Il s’agirait de le transformer en un réseau réactif et “intelligent” (smart). Presque un an après l’annonce d’Obama d’attribuer une bourse de 4.5 milliards de dollars à ce secteur, un rapport de l’organisme Pike Research [1] prévoit un investissement total de 200 milliards de dollars d’ici 2015. Le nouveau modèle repose sur l’ajout de communications et de traitements
numériques au réseau standard de distribution permettant une meilleure gestion en temps réel du réseau et une meilleure efficacité énergétique. Cela requiert en particulier des outils, comme le « compteur intelligent » (cf Domotique News n° 238), capable de mesurer les flux d’énergie en continu puis de transmettre les données utiles. La Californie s’est fixé comme objectif de devenir le numéro un des technologies vertes aux États-Unis dans les prochaines années et compte bien obtenir une place de choix dans ce domaine. Avec trois des plus grands fournisseurs de gaz et d’électricité du pays, San Diego Gas & Electric (SDG&E), Pacific Gas & Electric (PG&E) et Edison International (SCE), la Californie part avec un avantage certain sur les autres états [2]. PG&E, à lui seul, a déjà installé 3.7 millions de compteurs intelligents (1.7 millions électriques et 2 millions pour le gaz). D’ici 2012, la compagnie devrait installer près de 10 millions de compteurs pour l’ensemble de ses clients ( 5.1 millions électriques et 4.2 millions pour le gaz) pour un coût total de 2.2 milliards de dollars. De même SCE devrait mettre en place 5.3 millions de compteurs électriques pour un coût de 1.7 milliards de dollars, et SDG&E 1.4 millions de compteurs électriques et 0.9 millions de compteurs à gaz pour un coût de 571 millions de dollars. Il avait été demandé à ces 3 compagnies d’avoir terminé leur programme de déploiement avant fin 2012. Le déploiement des compteurs intelligents n’est qu’une étape dans le processus du renouvellement du réseau électrique. Ils ne sont que le sommet de l’iceberg. Les infrastructures réseau représentent un enjeu aussi important. Sans elles pas de mise à jour tarifaire possible, pas de retour d’information, pas d’automatisation des processus de distribution.
En France La majorité des constructeurs d’appareillage [3] travaille sur le « Smart Grid ». Ainsi la société Legrand à Limoges mène une activité concertée avec les acteurs de la filière électrique (Domergie, Gimelec) en matière d’efficacité électrique. « L’innovation est désormais au service de la croissance verte » lance Xavier de Froment Directeur Commercial de Legrand dont 5% du CA est consacré à la R&D. « une maison câblée et équipée en domotique va permettre de mettre en place des scénarii qui généreront de 30% à 50% d’économie sur la facture d’électricité. ». Après quelques années d’hésitation sur le sujet domotique, Legrand se lance avec force sur ce créneau avec un slogan choc « le Smart Grid passe par le Smart cabling » qu’il soit câblé avec fil (BUS) ou sans fil (radio ou CPl). Le cap est désormais fixé et c’est avec détermination que ce chef de file du secteur électrique fixe les objectifs à ses milliers d’installateurs et à la filière électrique : « câblez intelligent » et « visez l’efficacité énergétique ». D’ailleurs depuis quelques années les produits de l’entreprise favorisant les économies d’énergies ont connu une croissance de 64%. Pour renforcer son action dans les bâtiments tertiaires et pour répondre aux enjeux de la RT 2012, le leader de l’appareillage lance 7
solutions qui vont du photovoltaïque aux prises vertes, en passant par la gestion de l’éclairage et l’éco-étiquette. Cette dernière innovation va certainement connaître un franc succès, puisqu’au premier coup d’oeil, elle permet de visualiser les économies réalisées en euros et en rejet de CO2. Et si le Smart Grid permettait entre autre, de découvrir enfin la Smart Home ? Les espoirs sont permis.

243g

Poster un commentaire

Votre email ne sera jamais publiée ou partagée. Les champs obligatoires sont marqué d'une étoile *