Services a la personne : decollage difficile

Posté le 03/12/09 par Bruno De Latour dans Formations,  3 Commentaires

 

On pourrait même dire ” le grand Flop !” en considérant que quatre ans après le lancement du plan Borloo, la progression  du marché des services à la personne, en volume, en 2011 et 2012 à connu respectivement 3% et 4% de progression. On annonçait un eldorado d’emplois, une mine de croissance, c’est pratiquement un désert !  Malgré les nombreuses aides fiscales publiques dont il bénéficie. Et l’avenir ne s’annonce pas meilleur si l’on en croit les analyses du cabinet Precepta qui annonce une stagnation à 805 millions d’heures du volume horaire réalisé par l’ensemble des salariés, mais également sur une légère baisse du volume horaire par salarié (à seulement 12,5 heures par semaine). Les professionnels en appel à une intervention mieux pensée de l’Etat. 

 
 

 

 

 

 

 

3 Commentaires

  1. georges migorel says:
    jeudi, décembre 3, 2009 at 8:36

    Je ne sais pas d’où viennent ces chiffres qui me paraissent complétement farfelus.
    Il suffit de se référer aux chiffres fournis par l’IRCEM en ce qui concernent tant l’emploi direct que les associations et les entreprises pour constater une croissance de plus de 10% par an en volume d’heures réellement travaillées .

  2. APEF says:
    vendredi, décembre 4, 2009 at 3:42

    Si on avait pas autant de chèque emploi service depuis la crise économique,les vrais chiffres ne seraient pas cela.
    Sans compter que les prix pratiqués sont loin d’un tarif honnète.

  3. Bruno De Latour says:
    lundi, mars 22, 2010 at 10:45

    les chiffres viennent de plusieurs sources dont celles du cabinet Precepta, que vous,pouvez consulter sur leur sie Internet.

Poster un commentaire

Votre email ne sera jamais publiée ou partagée. Les champs obligatoires sont marqué d'une étoile *