Economie numerique

Posté le 30/03/07 par Bruno De Latour dans ETUDES,  Aucun commentaire

 

La Commission européenne vient de publier son rapport annuel dans lequel elle souligne que les technologies de l’information (TIC) drainent 50 % de la croissance de l’UE. « Notre politique européenne intégrée pour la croissance et l’emploi commence à produire des résultats », a déclaré Viviane Reding, le commissaire européen responsable de la société de l’information et des médias. Alors que l’Europe progresse vers une économie fondée sur la connaissance, on observe des signes annonciateurs d’un changement fondamental sur les marchés et dans le comportement des utilisateurs. « Toutefois, ne nous réjouissons pas trop vite. Les entreprises du secteur des TIC en Europe ne sont pas encore en mesure de bénéficier d’économies d’échelle en raison de la fragmentation réglementaire qui entrave la mise en place de services au niveau européen et qui empêche les opérateurs des communications en ligne et les entreprises de logiciels d’être compétitifs sur le marché mondial.

L’UE et ses Etats membres doivent intensifier leurs efforts notamment pour supprimer les derniers obstacles sur le marché intérieur des services en ligne. »


Selon le second rapport annuel sur l’initiative i2010, le secteur des TIC continue de progresser plus rapidement que l’ensemble de l’économie européenne. Entre 2000 et 2004, les TIC ont contribué pour près de 50 % à la croissance de la productivité de l’UE, et les logiciels ainsi que les services relevant des technologies de l’information constituent maintenant le secteur enregistrant la croissance la plus rapide (5,9 % en 2006-2007).

Poster un commentaire

Votre email ne sera jamais publiée ou partagée. Les champs obligatoires sont marqué d'une étoile *