La maison communicante pour les teletravailleurs

Posté le 17/12/04 par Bruno De Latour dans ETUDES,  Aucun commentaire

 

C’est aussi parce que le nombre de télétravailleurs est en constante augmentation que la maison communicante doit être prévue pour le télétravailleur.

Si pour le Ministère du Travail il n’y a en France que 440 000 personnes considérés comme des « télétravailleurs à domicile » il existe cependant environ 1 100 000 employés qui sont des « télétravailleurs nomades », soit respectivement 2 % et 5 % des salariés. Des premeirs éléments statistique sur le télétravail qui viennent d’être réalisé à l’occasion du rapport sur le « Télétravail en France » élaboré par le Forum des Droits sur l’Internet. Il s’appuie sur l’enquête permanente sur les conditions de vie des ménages réalisée par l’Insee.

On y apprends par exemple, que les « télétravailleurs » sont essentiellement des salariés très qualifiés. Qu’ils le pratiquent à domicile ou de façon nomade, près de la moitié d’entre eux sont ingénieurs ou cadres et près d’un tiers exercent une profession intermédiaire. Pratiquement aucun ouvrier et très peu d’employés pratiquent le télétravail. Par contre, 10 % des cadres peuvent être considérés comme des télétravailleurs à domicile (4 % fixes, 6 % alternants), mais seulement 2 % des professions intermédiaires (respectivement 1 % et 1 %), et moins de 1 % des employés .

Par ailleurs, 20 % des cadres font du télétravail nomade , 9 % des professions intermédiaires et 3 % des employés . Les femmes sont minoritaires parmi les télétravailleurs : elles représentent 43 % des télétravailleurs fixes à domicile (soit deux points de moins que leur part dans la population salariée), et seulement 17 % des télétravailleurs alternants et 24 % des travailleurs nomades.

Poster un commentaire

Votre email ne sera jamais publiée ou partagée. Les champs obligatoires sont marqué d'une étoile *