L’electronique dans les objets

Posté le 01/10/03 par Bruno De Latour dans Savoir,  Aucun commentaire

 

Le Centre suisse d’evaluation des choix technologiques (TA-SWISS), en collaboration avec l’Institut de recherche sur les etudes du futur et les évaluations scientifiques (IZT) de Berlin, a realisé une éude intitulée “Le principe de précaution dans la société de l’information”>. Elle évalue, d’une manière systématique, les opportunités mais aussi les risques de la progression de l’électronique dans les objets du quotidien, en particulier dans les domaines de l’habitat, du travail, du transport, de la médecine et de l’habillement. Ainsi, des risques potentiels ont été décelés dans l’augmentation de la consommation de matières premières et d’énergie. De nouvelles problèmatiques voient ainsi le jour en ce qui concerne le recyclage. Parallèlement, les émissions électromagnetiques, résultant de l’échange de données entre des puces émettrices, augmenteront: ceci pourrait avoir un impact sur la sante humaine.

Cette étude s’applique enfin a formuler des propositions afin de gérer, d’une maniere précoce et approfondie, les nouvelles tendances technologiques.

Poster un commentaire

Votre email ne sera jamais publiée ou partagée. Les champs obligatoires sont marqué d'une étoile *